Comment automatiser sa veille

Comment automatiser sa veille

Il existe de nombreux emplois sur le web où l’on doit régulièrement réaliser de la veille.

Sans quoi, on se retrouve rapidement dépassé par l’avancée des technologies de chaque outil et notre entreprise peut vite se retrouver dépassée.

Cette tâche est peu gratifiante et parfois particulièrement chronophage de lire différents articles sur l’actualité.

Mais, il est heureusement possible de l’automatiser de façon plus ou moins performante. En voici quelques exemples :

Automatiser la veille avec le No Code

Lorsque l’on souhaite automatiser sa veille et traiter dans la foulée ces informations.

Pour information, il est possible d’utiliser des applicatifs en ligne dédiés à ce services.

Des applications comme Zapier ou IFTTT sont les champions dans ce domaine.

Ils permettent bien-sûr de concaténer de grosses quantités d’informations.

Mais, en plus ils peuvent effectuer des traitements plus ou moins sommaire comme stocker des informations dans des tableurs ou envoyer des e-mails, etc…

Évidemment, la courbe d’apprentissage de ses logiciels est assez longue.

Car il faut créer toutes les fonctions de ses outils, même si c’est avec un système de codage simplifié.

Ce n’est pas forcément à portée de chacun.

Utiliser des agrégateurs de flux pour sa veille

Si l’on descend le curseur des besoins en compétences d’un niveau.

Cet article pourrait vous intéresser :  Logiciels de devis et de facturation pour les TPE-PME : quels outils choisir ?

On se retrouve avec des agrégateurs de flux.

Ces services plus ou moins complexes permettent de sortir toutes les informations importantes de flux RSS.

C’est assez long à configurer, mais ce n’est pas très complexe. Le seul bémol de ses services rois de la veille.

Est qu’il faut trouver et sélectionner les sites proposant des flux RSS pour avoir un résultat.

Certains services comme Feedly sont plus complets que d’autres, car ils permettent de tirer des flux RSS de médias de masse (twitter, reddit, google alert, etc…). Les principaux acteurs de ce domaine sont:

  • Feedly
  • Paper.li
  • Flipboard
  • Netvibes

Utiliser Google pour automatiser sa veille

Lorsque l’on parle d’internet, il y a un nom qui revient à coup sûr.

C’est celui de Google. Et ce domaine ne déroge pas à la règle.

Pour faire une veille automatisée , Google Alert est un service simple et efficace.

On peut configurer des alertes plus ou moins complexes avec les paramètres de recherche de Google.

Et ensuite, il ne reste plus qu’à configurer la périodicité des alertes.

Ces dernières arriveront directement dans votre boite e-mail.

Bien sûr, certains peaufinements seront à réaliser pour obtenir une quantité et une qualité de résultat attendue (comme à chaque fois chez notre ami de mountain view).

Chercher sa veille sur les réseaux sociaux

J’entend déjà certaines personnes dire que les réseaux sociaux ne servent à rien dans ce domaine.

Car, on ne trouve que de la violence verbale et des banalités sur ces plateformes.

C’est pas toujours faux, mais lorsque l’on sait où et comment chercher les réseaux sociaux peuvent devenir une mine d’or.

Cet article pourrait vous intéresser :  Les avantages de Slack pour les sondages

Twitter, une veille technique au top

Twitter est un réseau social bien connu des community manager pour les échanges techniques qui s’y passent.

Certains le nomment même le réseau social du SAV, car les gens mécontents balancent leurs soucis avec le hashtag correspondant à la marque pour avoir un retour direct.

Mais, si l’on cherche un peu sur Twitter, on peut également trouver de petites communautés de spécialistes qui aiment se format pour échanger brièvement des infos.

Et lorsque l’on sait chercher, on peut trouver des pépites. Partenariat, tips, bons plans, Twitter n’est pas avare pour les personnes qui s’y attardent.

Alors, voici une bonne raison de pratiquer la veille sur ce réseau.

Linkedin, le réseau de la veille commerciale

Alors, que Twitter est plus bon enfant, avec des pros qui échanges des astuces Linkedin est lui beaucoup plus sérieux.

On peut y faire bien sûr une veille lors de la recherche d’emploi ou de stage.

Mais, Linkedin sert également aux pros à voir comment communiquent leurs concurrents, quels sont leurs clients, etc…

En conclusion, il n’existe pas une façon de pratiquer la veille mais de nombreuses en fonction de ses compétences et de ses besoins.